actualités

Le groupe romand de radiologie 3R s’implante au cœur de Lausanne



3R – Réseau Radiologique Romand poursuit son développement en terres vaudoises. Dès le 1er mai 2018, le Centre d’imagerie du Petit-Chêne (CIP) à Lausanne deviendra le 10e centre du réseau basé en Valais. A quelques minutes à pied de Saint-François et en face de la gare CFF, ce nouveau site permet à 3R de se rapprocher des patients lausannois et pendulaires. Le CIP offrira désormais des compétences diagnostiques supplémentaires grâce à son interconnexion avec tous les médecins du réseau.

Afin de renforcer sa présence dans le canton de Vaud, le réseau 3R vient d’acquérir le Centre d’imagerie du Petit-Chêne (CIP) à Lausanne. Après l’inauguration en juin 2014 des centres d’imagerie et d’IRM cardio-vasculaire de Lausanne-Epalinges, puis l’ouverture au début de ce printemps à Montreux (dans les locaux de Clinique Suisse) d’une antenne dédiée à l’imagerie de la femme, le réseau 3R investit le cœur de la capitale vaudoise.

Pour le Docteur Dominique Fournier, spécialiste FMH en radiologie médicale, fondateur et président de 3R, la proximité souhaitée avec les patients explique ce nouveau développement : « En nous installant à quelques minutes du centre-ville et en face de la gare CFF, nous nous rapprochons des patients lausannois et pendulaires et leur offrons l’ensemble des compétences de pointe de notre réseau, dont les 10 centres, les 25 médecins radiologues ainsi que notre cardiologue spécialisée en IRM, sont interconnectés en temps réel. »

Pour la Doctoresse Nadia Lebtahi, fondatrice du CIP, le passage de témoin est idéal : « Après 20 ans d’activité, c’est avec beaucoup de satisfaction que je transmets le centre d’imagerie à un groupe romand dirigé par un confrère, tout en continuant à y pratiquer. Cette intégration au sein de 3R permettra au CIP de mieux se positionner sur la place lausannoise, d’assurer son avenir et de renforcer ses prestations vis-à-vis des patients comme des médecins-prescripteurs.»

Au niveau organisationnel, l’intégration du CIP à 3R n’impliquera que peu de changements. Le nom du centre demeurera, tout comme l’équipe en place, l’offre de prestations et les modalités d’imagerie. Le Docteur Georgios Sgourdos, (actuellement au CIM - Centre d’imagerie de Morges) renforcera l’équipe médicale dès le 1er mai prochain.

Pour les médecins prescripteurs, les premières nouveautés issues de l’expertise 3R concerneront les comptes-rendus et la transmission des résultats :
  • l’utilisation de comptes-rendus structurés, courts et clairs, contenant les images-clés ;
  • la possibilité d’accéder aux résultats et aux images via un portail web sécurisé ;
  • la possibilité de leur intégration automatique dans le dossier patient informatisé (DPI).

Par ailleurs, les patients bénéficieront du savoir-faire 3R, entre autre dans le domaine de l’optimisation de la dose d’irradiation, particulièrement pour les examens par CT- scanner (Certification 5* Eurosafe 2017).

×